Dental Harmony - Microchirurgie Apicale

Actualités

La Microchirurgie Apicale

Quand et pourquoi faire appel à la Microchirurgie Apicale ?

Dental Harmony - Carie abcès

Nous pratiquons la Microchirurgie Apicale lorsque la pratique traditionnelle ne nous permet pas d'atteindre une lésion située à l'extrémité de la racine.

Lorsque le traitement endotontique et l'obturation du canal sont partiellement effectués, une infection peut se développer.

Cette intervention permet, grâce à la précision que nous procure le microscope opératoire, une guérison dans une grande partie des cas soignés.

Au niveau du canal incomplètement traité, la pulpe restante se mortifie et des bactéries prolifèrent dans la portion non obturée du canal.

Une lésion (granulome) se forme à l'extrémité de la racine, au niveau de l'os et du ligament.

Le granulome non traité évoluera le plus souvent vers le kyste et l'abcès.

La première étape consiste éventuellement à reprendre le traitement de la racine (traitement orthograde).

Lorsque le traitement orthograde ne permet pas de nettoyer le canal jusqu'à son extrémité, seule la MicroChirurgie Apicale permet d'éliminer les bactéries résiduelles.

Comment ?

La résection apicale consiste à éliminer chirurgicalement le kyste persistant. L'extrémité de la racine est coupée pour assainir la région infectée. La cavité osseuse est soigneusement nettoyée de tous les débris kystiques.

L'extrémité du canal est obturée hermétiquement, c'est l'obturation rétrograde sous microscope opératoire. Seule l'utilisation d'un microscope opératoire (grossissement x25) permet de travailler sur d'aussi petites surfaces.

La cicatrisation osseuse remplit progressivement la cavité laissée par l'intervention. Au bout de plusieurs mois, l'os est cicatrisé et l'infection a totalement disparu.

Avantages

Nous pratiquons des incisions précises et réduites, sous microscope. Nos interventions sont d'autant mieux maîtrisées, sans délabrement inutile, et les gestes pratiqués sont alors d'une très grande précision. Nous respectons ainsi le concept de la « chirurgie à minima » et nos résultats sont d'autant plus satisfaisants.

Consulter les risques et contre-indications

Ecrit par Michaël Lumbroso, Docteur en Chirurgie Dentaire - Mise à jour le 17/07/2014 à 19:52

Mentions Légales - Espace Détente Site réalisé par Rollingbox™